was successfully added to your cart.

Calendrier égyptien

By 1 janvier 2018Culture

TRÈS BONNE ANNÉE LES ROOTS !

Dernier jour de Kwanzaa

Mais saviez-vous qu’il existe d’autres calendriers pour repérer les dates en fonction du temps ?

Le calendrier grégorien, celui qu’on utilise actuellement et depuis 1582, s’est progressivement étendu à l’ensemble du monde depuis le début du XX° siècle.

Il est le plus utilisé dans la majeure partie du monde pour les usages civils.

Mais de nombreux autres calendriers sont utilisés pour les usages religieux ou traditionnels.

Le plus ancien calendrier de l’humanité est celui de nos ancêtres égyptiens.

Il était axé sur les fluctuations annuelles du Nil et avait comme but premier, la régulation des travaux agricoles au cours de l’année.

Nos ancêtres définissaient d’ailleurs l’année comme « le temps nécessaire pour une récolte » et le hiéroglyphe qui la désigne est une jeune pousse avec un bourgeon.

Ce calendrier est basé sur les cycles solaires et la récurrence annuelle du lever de l’étoile Sirius.

Il se compose de 365 jours répartis en douze mois avec trois saisons comprenant quatre mois de 30 jours chacun.

Les cinq jours restants étaient appelés « jours épamogènes » ou additionnels. Ils étaient ajoutés à la fin du calendrier.

AKHET : pour la récolte, du 19 juillet au 15 novembre

PERET : pour la germination, du 16 novembre au 15 mars

SHEMOU : pour la moisson, du 16 mars au 13 juillet

Si nous nous basons sur notre calendrier ancestral, nous sommes en 6254 !

L’année commençant courant juillet, nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour fêter le Nouvel An Kamite !

Leave a Reply